Comment rédiger un discours puissant, un courrier que l'on voudrait persuasif, une demande de subvention, un communiqué de presse probant, une newsletter, un billet de blog recherché, etc... ? Il y a là toutes sortes de tâches d'écritures pour l'entreprise ou la personnalité publique qu'un rédacteur habile peut assurer.

Pourquoi confier sa communication politique / d'entreprise au philosophe ?

Focus sur la rédaction de discours

En réalité, derrière les 5, 10 ou 20 minutes que durera la prise de parole, plusieurs heures de préparation sont nécessaires.

Celui qui va s’exprimer est traversé de questions. Parfois d’inquiétudes. Quel que soit le degré de familiarité qu’il entretient avec l’exercice, il ne saurait passer outre ces interrogations :

- Comment structurer mon discours ?

- Comment l’introduire et le conclure ?

- Quels sont les exemples et anecdotes pour renforcer l’allocution ?

- Comment personnaliser ce discours afin de toucher un auditoire singulier ?

Et lorsqu’il s’agit d’un exercice nouveau, bien d’autres points se présentent à l’esprit :

- Quelles sont les règles de base pour écrire un discours ?

- Comment faire en sorte qu’il soit convaincant ?

- Y a-t-il des pièges et des erreurs qu’il faut à tout prix éviter ?

Par la nature même de mon enseignement, j'ai été amené à saisir - puis expliquer - une invraisemblable quantité de postures conceptuelles, morales et idéologiques. Le professeur de philosophie est un caméléon intellectuel, il sait que la valeur d'une idée réside davantage dans sa force de persuasion (son positionnement à l'égard de la tradition, ses singularités linguistiques, ses audaces formelles), que dans la vérité qu'elle prétend porter. Le discours politique comme le discours d'entreprise gagnent à considérer un tel positionnement.

Il y a quelque chose du mercenaire dans cette mise à disposition de tous. Cela, néanmoins, ne va pas sans une forme d'engagement dont il faut dire un mot ici.

L'affrontement des idées est aussi une représentation et l'arène politique veut ses oppositions franches, parfois rugueuses, mais d'où le plaisir de la langue n'est pas exclu. Intensifier les effets percussifs, consolider les argumentaires, fluidifier le propos ; autant de pratiques qui valent finalement participation citoyenne.

C'est que la politique est aussi affaire d'émotion. Ce qui vibre dans l'adhésion est sensible à l'image, aux rythmes et aux sonorités. Le cœur de l'auditoire a ses raisons qu'une plume ne saurait méconnaître... Il en va de même pour le dirigeant qui, en capitaine inspiré, gagne à donner de la visibilité à sa stratégie d'entreprise pour susciter l'ardeur et les enthousiasmes.

Vous avez un projet et des convictions, j'ai les trames, les mots et les manières.

Stéphen Urani

Bien loin des tarifs d'un cabinet de conseil en communication, vous trouverez avec Atmosphères-T l'assurance de contenus de qualités, de corrections, de relectures ou de réécritures soignées, et surtout une force de proposition !

Choisir son ghostwriter